Les impératifs du métier

Encadreur d'Art

Valoriser et protéger l’œuvre confiée

D’abord, valoriser l’œuvre de la manière la plus juste, jolie et pertinente possible, selon son histoire et l’importance que vous lui accordez.
Ensuite, et c’est tout aussi capital, protéger des agressions extérieures le document ou l’objet.
Enfin, diagnostiquer son état de conservation et si nécessaire, vous proposer des solutions afin d’assurer la meilleure sauvegarde de l’œuvre.

 

Vous écouter et vous conseiller

L’écoute est le maître mot dans la phase d’identification de votre projet. Nous prendrons en compte tout ce que vous nous direz sur le sujet que vous possédez et que vous souhaitez valoriser. Notre créativité, notre originalité, notre sens de l’esthétique, notre savoir-faire sauront ensuite vous guider vers le meilleur choix de baguette et d’encadrement pour que la mise en valeur de votre sujet soit réussie.
Une connaissance générale des œuvres, de leur style, des techniques et des matières utilisées est primordiale pour pouvoir vous proposer le type de baguettes à utiliser, le style de montage et de fixation.
Qu’il soit fait pour un tableau ancien ou une toile contemporaine, l’encadrement doit être beau et flatteur, bien évidemment, mais, il n’existe que pour servir l’œuvre qu’il protège, pour la mettre en valeur elle et ne jamais lui voler la vedette !

 

Satisfaire une clientèle attachée au travail de qualité et sur mesure de l’atelier

 

Cadre

Profitez des dernières innovations

Toujours attentif aux nouveautés : outils, machines, matériaux ou fournitures, nous vous proposerons des encadrements alliant produits issus des dernières innovations technologiques et rigueur traditionnelle pour atteindre la meilleure qualité possible. L’atelier Jean Heim dispose d’un très large choix de baguette, mis à jour dès la sortie de nouveaux modèles, pour satisfaire une clientèle de particuliers, collectionneurs, marchands d’art, collectivités, musées, artistes, tous attachés au travail de qualité et sur mesure de l’atelier.

 

Cadre Dorure

Bien protéger pour éviter l’irréparable

Qu’il s’agisse de peintures, gouaches, aquarelles, pastels, dessins, etc. les risques d’altération des œuvres graphiques, voire les dangers de graves détériorations, sont hélas très nombreux. Insectes, champignons, pollution atmosphérique, vieillissement, jaunissement du papier, la qualité intrinsèque même, de certains matériaux utilisés pour la réalisation de l’œuvre ou d’un précédent encadrement : cartons, papiers, encres, couleurs, colles, etc… La liste peut être longue et les conséquences irrémédiables !
Les sujets seront confiés à des spécialistes du réseau de restaurateurs travaillant en collaboration avec l’atelier. Ces travaux ne sont engagés qu’à la suite de devis préalables.

 



 

Vous souhaitez faire encadrer des œuvres, obtenir un devis ou des renseignements ?
Contactez l’Atelier » Cliquez-ici «